Quand tu fais une série documentaire comme VolteFace, c’est clair que ça te tient à cœur de te connecter autrement. On sait pas trop si on a réussi à le faire, mais on est sans contredit une équipe très connectée! La preuve…
1
moment où Martin parle au cellulaire en conduisant dans cet épisode.
2
bons vieux fax envoyés pour les besoins de la série
2794
courriels pertinents et impertinents échangés pour la production de VolteFace
23
heures et demie de réunions Skype, dont une avec le producteur habillé en robe de chambre
2183
photos prises - et malheureusement partagées - pendant les tournages, la pire étant celle-ci